Depuis que les premiers casinos ont ouvert leurs portes, l’alcool a toujours fait partie de l’équation. Les exploitants de casino reconnaissent depuis longtemps le rôle que l’alcool peut jouer en ce qui concerne la prise de risque des joueurs, mais aussi leurs capacités cognitives. Après tout, on est en droit de se demander pourquoi la maison offrirait des cocktails gratuits si cela pouvait se retourner contre elle. On s’en doute, ces boissons de bienvenue sont servies précisément parce qu’elles peuvent entraver la réflexion stratégique même des meilleurs joueurs de poker… 

L'alcool et le casino : liaisons dangereuses

L’alcool peut-il avoir un impact positif sur nos résultats au casino ?

En réalité, la relation entre alcool et casino n’est pas aussi manichéenne qu’on pourrait le penser. Comme on peut s’en douter, lorsqu’il est consommé avec modération, il peut même apporter une touche de fun à une session de blackjack, et aussi même parfois améliorer les capacités des joueurs. 

En effet, même si le principe même du casino (et des jeux de hasard de manière plus générale) est de prendre des risques, tout le monde n’est pas égal face à ces derniers. On pense par exemple à ces joueurs qui ne jouent que 4 pièces au lieu de 5 au video poker. Ou qui refusent de doubler sur un 11 au Blackjack. 

Un cocktail ou deux peuvent donc aider ces profils à prendre plus de risques. A se sentir plus à l’aise, plus sûr de soi, à se détendre. Et donc potentiellement à maximiser leurs gains. L’alcool facilite en effet une forme de relâchement de nos vieilles habitudes. Et booste la sensation de récompense qui n’est pas toujours associée au risque chez certains d’entre nous. 

La nervosité pouvant également être notre pire ennemi à une table de poker, l’alcool peut là encore, lorsqu’il est consommé avec modération toujours, permettre aux joueurs de se détendre. Et de prendre non seulement plus de plaisir, mais aussi de pouvoir tromper leurs adversaires en ne laissant pas paraître la nervosité d’une mauvaise main. Bref, un petit cocktail peut faire de nous les rois du bluff !

L’excès en tout est un défaut…

Néanmoins, l’alcool peut aussi souvent se révéler notre pire ennemi lorsque nous franchissons les portes d’un casino, ou que nous nous connectons à une plateforme de jeux en ligne. En effet, si notre consommation n’est pas modérée, nos habitudes de jeux peuvent devenir incontrôlables, et conduire à des résultats désastreux. 

L’alcool, en excès, peut fausser notre capacité naturelle à juger le risque (et surtout à jauger son équilibre avec la possibilité d’une récompense). Lorsque notre cerveau est sous l’influence de l’alcool, notre tolérance habituelle au risque peut passer de manière exagérée de la prudence à l’insouciance. Evidemment, cela est extrêmement dangereux au volant. Mais dans le contexte d’un casino, cela peut aussi se révéler désastreux pour notre bankroll, et donc nos finances. 

L’alcool a également tendance à brouiller nos capacités cognitives, et en particulier notre mémoire et notre capacité de concentration. Difficile après plusieurs cocktails de nous souvenir des cartes distribuées à une table de blackjack, ou de suivre les différentes mains de nos adversaires. Les mathématiques (et en particulier les statistiques) jouant un rôle très important dans de nombreux jeux de carte (et même à la roulette pour les aficionados de la martingale), un esprit clair et vif sera toujours bien plus performant qu’un cerveau embué par les effluves de vins ou de spiritueux. 

On imagine également facilement qu’une défaite cuisante soit plus difficile à encaisser après une soirée passée à siroter des cocktails. Et nombre de joueurs se sont ainsi vus désignés, plus ou moins poliment, la sortie après avoir fait savoir, dans un langage fleuri, au croupier qu’ils étaient passablement mécontents de leurs résultats !

Point trop n’en faut

L’alcool et les jeux d’argent vont souvent de pair car l’on imagine mal passer une soirée divertissante dans un casino sans siroter un Dry Martini (à l’image de James Bond dans Casino Royale). Mais aussi parce que la maison n’a aucun scrupule à embrumer votre jugement par le biais de cocktails de bienvenue, pas si gratuits que cela. 

Néanmoins, il faut savoir faire preuve de modération si on veut faire de cette expérience une expérience enrichissante (dans tous les sens du terme). Boire avec modération peut permettre aux moins téméraires de s’essayer à la prise de risque (qui fait partie intégrante du jeu). Mais après quelques verres, le manque à gagner deviendra rapidement cruel !